QUI SOMMES NOUS ?

Le SNAPATSI est LE syndicat majeur du Ministère de l'Intérieur représentant les personnels Administratifs, Techniques, Scientifiques, SIC et Contractuels.

Force de proposition, constructif, innovant, expérimenté, soucieux de défendre les droits et intérets des personnels à tous les niveaux, jusqu'à la fonction publique.

FLASH INFO

  • Elections1.jpg

VOS DATES DE CAPN

Pour voir les dates des CAP Nationales : Cliquez ici

TROUVEZ VOTRE DELEGUE

Section Techniques : Cliquez ici

Section Scientifiques : Cliquez ici

Section SIC : Cliquez ici

   
   
   
   
   
   

LE SNAPATSI SUR FACEBOOK

Gendarmerie

GENDARMERIE : Déclaration préalable CT GN du 11 octobre 2018

Lors du CT GN du 11 Octobre 2018, le SNAPATSI a fait une déclaration préalable.

Pour lire la déclaration : Cliquez ici

GENDARMERIE : Projet de loi de finances 2019 – MININT, périmètre Gendarmerie

Le 27 septembre, Mr Gérard COLLOMB, ministre de l’intérieur, ministre d'Etat, présentait le projet de loi de finances 2019 de la Gendarmerie aux OS représentatives pour les personnels civils ainsi qu'au goupe de liaison CFMG pour les militaires.

Le SNAPATSI était représenté par Christophe ANDRODIAS , secrétaire national pour les personnels civils de la GN et Hugues THIBAULT, secrétaire national pour les personnels techniques.

l e ministre entame sa présentation en qualifiant le budget 2019, de très bon, avec une pérennisation de certaines choses. Rappelant un contexte budgétaire défavorable, le ministre annonce que le budget du ministère de l’intérieur à périmètre constant est revalorisé de 3,42%, soit une augmentation de 575 millions d’euros.

Le budget de la Gendarmerie sera revalorisé de 118 millions d'euros, en augmentation de 2,23% par rapport au budget 2017, amenant le budget global de 5,4 milliards d'euros.

Les effectifs seront renforcés de 676 emplois supplémentaires (emploi net) dont 559 emplois pour les unités de terrain, 54 emplois pour le renseignement et 36 emplois pour le corps de soutien.

En terme de politique des ressources humaines, la mise en œuvre du PPCR sera d'actualité avec 30,1 millions d'euros de crédits supplémentaires, le renforcement de la NBI et des ouvertures de postes CAIOM .

Le général LIZUREY, directeur général de la GN, complète quelques propos en soulignant l'effort fait sur le budget global de la GN et en remercie le ministre. Il précise que la substitution concerne 300 postes sur l'année, au profit de 150 militaires du corps de soutien et 150 personnels civils.

Le SNAPATSI a bien noter la confirmation par le ministre de la mise en œuvre de la fusion des corps techniques.

Le SNAPATSI a proposé la mise en place de compte à point vestimentaire pour les personnels techniques GN en équité de leurs homologues techniques PN.

Cette proposition a été favorablement accueilli et a capté l'attention du Directeur des services Financiers, le Général TAVEL, présent à la réunion.

GENDARMERIE : Séminaire RH des commandants de Région du 26 juin 2018

Les représentants des personnels des différentes organisations syndicales représentatives ont été invités le 26 juin 2018 à Issy Les Moulineaux.

dggn

 

Le séminaire a été ouvert par le Directeur Général de la Gendarmerie Nationale.

Le DGGN a insisté avec vigueur sur la nécessité de développer le dialogue social au niveau des formations administratives. Il appela tous les Cdt de Région à donner une vraie dynamique de dialogue social à chaque échelon subalterne de leur commandement.

Il a reconnu et affirmé les difficultés que connaît la fonction administrative depuis quelques années. Un effort est nécessaire sur le renforcement des effectifs, les finances et le soutien.

Le DGGN réaffirma la nécessité et l’utilité des personnels civils au sein de la maison Gendarmerie. S’il y a un repositionnement des personnels militaires sur le cœur de métier, celui-ci se fait au détriment de personne, les effectifs restant constants voir en augmentation pour les CTA et CSTAG.

Les postes offerts aux personnels civils ont été ciblés sur des postes à responsabilité, en prenant des postes libérés par les militaires du soutien. La cible feuille de route reste à atteindre.

Le DGGN a insisté sur la nécessité d’un suivi assidu du compte de formation.

La valorisation des personnels est également une volonté affirmée du DG, celui-ci demandant au Cdt de Région de féliciter dès que c’est possible les personnels civils, à l’image de ce qui se fait bien plus couramment pour les personnels militaires. Il considère que les personnels civils ne sont pas suffisamment récompensés.

A l’inverse et concernant essentiellement les personnels militaires, il y a encore trop de sanctions pour des motifs inappropriés (accident de la circulation…)

Pour les motifs sérieux, comportement, manque de respect, discrimination… aucune hésitation possible, il faut sanctionner.

 

En conclusion, un point sur les effectifs a été proposé :

                       TEA*    TER**

CSTAG :       4520   4242   -278    -6,2 %

P. CIV :         4364   4207   -157    -3,6 %

* TEA = tableau effectifs autorisés  -  ** TER = tableau effectifs réalisés

 

Suite aux difficultés de recrutement, un effort doit être porté sur le recrutement sur concours, en termes d’offres et de places disponibles.

GENDARMERIE : Réunion d'information et audiences à l'école de gendarmerie de Rochefort et au Commandement des Écoles

Mercredi 25 avril 2018, le SNAPATSI a visité les unités de gendarmerie de Rochefort avec une réunion d’information à destination de l'ensemble des personnels civils des sites gendarmerie de Rochefort sur Mer (17) et deux audiences auprès du commandant d’école et du général commandant les écoles.

En début de matinée, c'est au sein de l’école de gendarmerie de Rochefort que la première audience s’est tenue, avant la réunion d'information à destination des personnels. Notre délégué de site Mr Patrick GUERIN et votre secrétaire national gendarmerie Mr Christophe ANDRODIAS se sont entretenus avec le colonel Roux, chef d’état-major de l’école. La problématique de la restructuration des écoles a été largement abordée avant de discuter de quelques dossiers particuliers , propres à l’école.

Rejoints par notre secrétaire générale adjointe Mme Bénédicte VERDIN et notre secrétaire zonal Mme Florence DAPAZ, nous avons tenu une réunion d’information au profit de l’ensemble des personnels du site. La problématique du CNAU a été largement discutée et nous devons mobiliser le DGGN sur la position particulière des agents affectés.

La réorganisation des écoles a été le sujet principale de cette réunion d’information. Nous avons constaté une discordance flagrante entre ce qui est annoncé et voulu par le commandement des écoles et ce qui est pratiqué par les unités concernées. L’attention a été aussi portée sur les éventuelles modalités de mise en œuvre du RIFSEEP et indemnitaires découlant de cette restructuration, de nombreuses réponses ont été apportées quant aux possibilités pouvant bénéficier aux agents. Des problématiques individuelles ont été soulevées, celles-ci sont en cours de traitement par nos équipes et les intéressés devraient avoir les réponses espérées au plus vite.

A l'issue de plus de deux heures de réunion, entamant bien l'heure du déjeuner, la délégation du SNAPATSI emmenée par notre SGA Bénédicte VERDIN s’est rendu au Commandement des écoles de Rochefort en début d'après-midi, afin de rencontrer le Général NOAILLES lors d’une audience attendue.

Le sujet principal abordé fut bien évidemment la restructuration en cours au sein des écoles de gendarmerie et nous avons mis le doigt sur la problématique récurrente de discordance entre le discours et la volonté du CEG et son application contradictoire au sein des écoles. Le général n’a pu que reconnaître que les changements sont bien trop anticipés et prématurés, accompagnée d’une très mauvaise communication locale. Des exemples concrets ont pu lui être apportés et nous espérons que les différentes problématiques mises à jour soient traitées au plus vite et ainsi mettront un frein au stress et aux interrogations prématurés des agents concernés. Quelques dossiers particuliers ont été abordés et nous attendons les réponses du général dans les jours à venir.

C’est tardivement en fin d’après midi que la délégation du SNAPATSI a quitté les locaux du CEG. Le lendemain, ce sont les collègues en Police sur La Rochelle qu’ont rencontré notre SGA et notre secrétaire zonale.

GENDARMERIE : Réorganisation des écoles, en CT DGGN le SNAPATSI prend ses responsabilités !

Le mercredi 10 avril se tenait le Comité Technique de la Gendarmerie Nationale dont le sujet principal était la réorganisation des écoles.

Pour lire le tract : Cliquez ici

 

 

 

Page 1 sur 8

   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   

Politique de confidentialité

Pour en savoir plus sur notre politique de confidentialité : cliquez-ici

© 2018 Syndicat Alliance SNAPATSI - Personnels Administratifs, Techniques, Scientifiques et SIC de l'Intérieur - Tous droits réservés.

Please publish modules in offcanvas position.